nature

Le 23/12/2020

Nature partout, Nature chez vous : le Houx

Dans le sous-bois, un arbuste attire votre regard. C’est l’hiver et pourtant, celui-ci a encore toutes ses feuilles. A la découvert du Houx, très prisé pour les décorations des fêtes de fin d'année.

Teintées d’un sombre vert, elles sont coriaces et souvent épineuses… Pas de doute possible : il s’agit bien d’un Houx (Ilex aquifolium), seul représentant européen de la famille des Aquifoliacées !

On dit des essences d’arbres et d’arbustes qui gardent leurs feuillages en toute saison qu’ils sont sempervirents (du latin semper virens « toujours verts »).

Dans notre région, le Houx est l’une des rares plantes indigènes à pouvoir s’enorgueillir de ce titre. En automne, certains se parent de jolies baies rouges, toxiques pour nous les humains, qui resteront une bonne partie de l’hiver. On ne les trouve pas sur tous les plants de Houx et pour cause, si certains sont hermaphrodites (aux fleurs à la fois mâles et femelles), la plupart sont dioïques c’est-à-dire soit à fleurs mâles, soit à fleurs femelles. Les Houx mâles ne portent pas de baies.

Le feuillage du Houx est recherché par le Bouvreuil pivoine (Pyrrhula pyrrhula), un passereau qui aime y faire son nid, à l’abri des prédateurs, dans les branches basses les plus piquantes et protectrices . Il est aussi très prisé pour les décorations des fêtes de fin d’année.

Photo Clément Mériglier