nature

Le 06/04/2023

Nature partout, Nature chez vous : les pucerons

Les beaux jours sont là… et les pucerons aussi !

Ces petits insectes souvent mal-aimés et, au mieux, méprisés, ont un mode de reproduction rare dans le règne animal, la parthénogenèse : la reproduction. Les œufs, pondus en automne, passent l’hiver et donnent naissance, au printemps, à des femelles aptères (= sans ailes) uniquement.

Ces premières femelles, appelées fondatrices , engendrent par parthénogenèse de nouvelles femelles qui se reproduiront de la même façon, perpétuant ainsi plusieurs générations de pucerons.

Des individus ailés peuvent apparaître pour coloniser de nouvelles plantes et se reproduire à leur tour par parthénogenèse.

En automne , lorsque la durée du jour se fait de plus en plus courte, des individus sexués mâles et femelles viennent au monde. Après l’accouplement, les femelles sexuées pondent des œufs, ceux-là même qui passeront l’hiver et qui donneront, au printemps suivant , les nouvelles femelles fondatrices.

Chez certaines espèces de pucerons, la reproduction ne se fait que par parthénogenèse, il n’existe ni individus sexués, ni œufs.

Désormais, c’est l’émerveillement qui vous gagnera lorsque vous observerez ces fantastiques colonies de « clones » à six pattes !

Photo Valeria Vizioli / MEL