nature

Le 05/04/2022

Nature partout, Nature chez vous : le Prunellier 

Vous l'avez sûrement déjà repéré au milieu des nombreuses essences d’arbres et d’arbustes aux branches encore nues du début du printemps.

Le Prunellier (Prunus spinosa) est paré de ses belles fleurs blanches à cinq pétales et aux nombreuses étamines (les organes mâles d’une fleur).  Lorsqu’il est en fleurs, on le repère facilement, tellement il étincelle, au milieu des nombreuses essences d’arbres et d’arbustes aux branches encore nues du début du printemps. D’autant plus que les rameaux brun-noir très épineux de la bien surnommée « épine noire » ne sont pas avares en fleurs.

Sa floraison précoce est un ravissement pour les yeux,   mais elle fait surtout le bonheur des insectes pollinisateurs sortis d’une longue période d’hibernation : syrphes, papillons, abeilles, bourdons…quelle activité autour des fleurs de Prunellier lors de belles journées ensoleillées !

Cet arbuste commun des haies et des fourrés, appartient à la famille des Rosacées, comme ses deux cousines « épines blanches », les aubépines, Aubépine monogyne (Crataegus monogyna) et A. à deux styles (C. laevigata). Si le Prunellier voit ses fleurs s’épanouir avant l’arrivée des feuilles, c’est l’inverse chez les aubépines : de floraison légèrement plus tardive, elles s’habillent d’abord de leurs vertes feuilles.
 

Photo Clément Mériglier