nature

Le 08/09/2022

Nature partout, Nature chez vous : le Panais commun

Avant l’arrivée de la Pomme de terre (Solanum tuberosum) en Europe au XVIème siècle, le Panais commun (Pastinaca sativa) tenait une place importante dans l’alimentation humaine de notre continent.

Il est récemment revenu dans nos assiettes sous sa forme cultivée, grâce à la mode des « légumes anciens ».

De la famille des Apiacées (= Ombellifères) comme la Carotte sauvage (Daucus carotta), le panais est une plante à fleurs au cycle de vie de deux ans : on parle de plante bisannuelle. Sa floraison, qui apparaît lors de sa seconde et dernière année de vie, s’étale de juillet à octobre. Les ombelles (nom des inflorescences des Apiacées) sont composées de multiples petites fleurs jaunes.

Si ses racines charnues sont comestibles, il est vivement conseillé de ne pas manipuler la plante à mains nues car sa sève est phototoxique, elle devient irritante pendant 20h à 24h sur la peau exposée au soleil et peut provoquer des brûlures intenses. L’une des sous-espèces de cette plante porte d’ailleurs le nom de Panais brûlant (Pastinaca sativa urens). En cas de contact avec les feuilles ou les ombelles, il est vivement recommandé de bien se laver les parties du corps potentiellement touchées. Pas de danger avec les tubercules de votre maraîcher, vous pouvez en cuisiner à volonté !

Quoi qu’il en soit, on peut se « régaler » à loisir en observant, à distance, le Panais commun et les très nombreux pollinisateurs qui le visitent (comme la Guêpe commune (Vespula vulgaris) de la photo).

 

Photo @Clément Mériglier